Thériault et Cousineau-Marcoux propulsent les As vers un triomphe surprise

Par -lundi 01 Avr 2019

Le scénario le plus improbable s’est matérialisé dans le volet midget BB de la Coupe Hyundai alors que les As de Rouyn-Noranda ont causé toute une surprise en raflant les grands honneurs. Ils iront donc eux-mêmes défendre leur titre provincial remporté en 2018.

La dernière campagne des As, qui n’avait rien à voir avec celle de la puissante édition 2017-2018 en première moitié de calendrier, aura connu une conclusion pour le moins surprenante, même pour les principaux intéressés. Après une défaite initiale face aux Conquérants de La Sarre jeudi soir, les As de l’entraîneur Pierre Godard ont remporté trois matchs sans lendemain pour conserver leur titre régional, montrant au passage la sortie aux grands favoris, les Comètes d’Amos, lors d’une demi-finale enlevante qui s’est soldée 4-3 en fusillade, samedi soir.

On anticipait une finale toute aussi explosive, mais les Rouynorandiens ont rapidement pris les devants pour l’emporter 8-3 dans un match à sens unique face aux Conquérants. Alors que son frère Jérôme avait fait beaucoup de dommages dans la finale 2018, Benoît Cousineau-Marcoux y est allé d’une performance somme toute identique en cumulant trois buts et une passe. Oui, un chandail #20 qui donne littéralement des maux de tête à l’adversaire depuis deux ans à la Coupe Hyundai!

Mais ce qui a aussi fait jaser tout au long du week-end, c’est la tenue exceptionnelle du gardien lasarrois des As, Zachary Thériault, qui s’est dressé tel un mur devant son filet pour paver la voie à cette conquête surprise. Son addition, jumelée à celle du défenseur Zachary Boulianne en plein coeur de saison (les deux ont quitté les Pirates de Ville-Marie), auront été un élément indéniable pour renverser la vapeur.

Si les joueurs des As n’avaient pas assurément misé toutes leurs économies sur leur victoire ce week-end, Thériault est maintenant d’avis que la confiance générée durant la Coupe Hyundai peut servir de tremplin vers de grandes choses pour la Coupe Dodge à Sorel-Tracy.

«Sérieusement, j’avais quelques doutes avant le week-end, car je savais qu’on s’amenait ici en présence de très bonnes équipes. Mais je me disais aussi que si on se mettait à la tâche, on avait certainement des chances. Il fallait jouer dans notre système, en sachant très bien que les résultats allaient venir avec le travail», racontait le sympathique gardien de 17 ans, à proximité d’un vestiaire en fête après le match.

«Si on joue dans ce même système, je suis convaincu qu’on a toutes les chances du monde de gagner la Coupe Dodge», a-t-il ajouté.

En finale, Thériault affrontait à la fois son ancienne équipe (à 15 ans en 2016-2017) et son frère cadet Mathis, ce qui a d’ailleurs donné lieu à une scène familiale émotionnelle après le match dans le couloir des vestiaires, alors que le gardien de but tentait de consoler son frère cadet avec ses parents. Ce sentiment d’affronter «sa gang», Zachary Thériault l’avoue, c’était un peu surréaliste.

«J’ai des sentiments partagés ce soir. Très content d’avoir gagné, mais ça me fait évidemment de quoi de voir leur déception ce soir. Il y avait mon frère dans l’autre camp, mais aussi de nombreux amis avec qui j’ai joué tout mon parcours au hockey mineur. Un feeling assez spécial», a admis avec beaucoup d’humilité celui qui a conduit les Citadelles midget espoir à une médaille de bronze lors de la Coupe Dodge 2018 en Outaouais. 

Les As de Rouyn-Noranda ont causé la plus grosse surprise de l’édition 2019 de la Coupe Hyundai.

Michaël Brisson-Toulouse, capitaine des As et aussi membre de l’édition championne 2018 de la Coupe Dodge.

Le quatuor de leaders des As reçoit la Coupe Hyundai de David Godbout et Christian Beaulé, qui sont présidents de l’Association du hockey mineur d’Amos et de Hockey Abitibi-Témiscamingue respectivement. Ils sont Gabriel Dickey, Michaël Brisson-Toulouse, Zachary Thériault et Félix Lagrange.

Zachary Thériault a vite reçu la visite d’Alexandre Lapierre après le son de cloche final.

Zachary Thériault, dans le feu de l’action face à son ancienne équipe, les Conquérants de La Sarre.

La traditionnelle photo des joueurs de 17 ans qui complètent leur parcours régional au hockey mineur sur une note triomphale. De gauche à droite: Étienne Rollin, Zachary Boulianne, Olivier Blanchette, Frédéric Baril, Michaël Brisson-Toulouse, Félix Lagrange, Benoît Cousineau-Marcoux et, devant, Zachary Thériault.

Un an presque jour pour jour après avoir remporté la Coupe Hyundai, Jérôme Cousineau-Marcoux a assisté dimanche au match couronnant cette fois son frère cadet Benoît, qui arbore le même numéro de chandail et qui a fait tout aussi mal à l’adversaire que son frangin l’an dernier.